Vertiges chromatiques

Picto résumé de la page Résumé de la page :

La collection de peinture "Vertiges chromatiques", inspirée par la créativité et le rythme saccadé de la musique jazz, abrite cinq séries de tableaux. Eliora Bousquet compare cette collection à une partition de musique où les couleurs, comme des notes, swinguent sur la toile. Sur cette partition, chaque couleur a sa place et, combinée à d'autres couleurs, un rôle particulier à jouer pour créer l'harmonie.

OEUVRES DE LA COLLECTION

Picto découvrir les tableaux de la collection Vertiges chromatiques Découvrir les tableaux

HISTOIRE DE LA COLLECTION

A mes yeux, la peinture est un langage à part entière qui trouve sa forme dans la musicalité des choses, impose son propre rythme, son propre mouvement, enchaîne les thèmes en cadence, jusqu'à atteindre une certaine harmonie. Peut-être est-ce pour cela que le titre de ma collection fait clin d'œil aux "Fantaisies chromatiques" de Jean-Sébastien Bach… Après tout, peut-on mettre un bémol au fait de comparer la peinture à de la musique, alors que toutes deux ne peuvent exister qu'à travers l'utilisation d'une "gamme de tons" harmonieusement orchestrés? En outre, ne parle-t-on pas d'art abstrait "lyrique" ?...

Cependant, si mes tableaux pouvaient émettre des sons, leur musique aurait un côté plus "jazz" que classique: elle serait inventive, totalement improvisée autour de thèmes, largement instinctive quoique maîtrisée, à la fois douce, provocante et imprévisible. Elle serait aussi porteuse de messages ; une musique assez complexe, en somme, bien que simple en apparence… car lorsque l'on croit voir une image, deviner un symbole, comprendre le sens du tableau, on le retourne, et là… d'autres images apparaissent ; on ne sait jamais quels thèmes s'enchaîneront jusqu'à la fin de la mélodie, ni quelle couleur attribuer au morceau joué.

Pour que les couleurs sonnent bien entre elles, il faut qu'elles vibrent, qu'elles "swinguent" sur la toile, comme autant de notes qui se posent, s'enchaînent et s'accordent sur la partition de la vie. Si ma peinture mêle la couleur au geste de façon "brute", presque instinctive, c'est parce qu'elle se veut assez vivante pour que tous les sens se mettent au diapason...

Eliora Bousquet

Voir la collection complète :

 

Picto video (Durée : 01:55 mn. Musique : "Condo" de Daniel May)
Voir les vidéos de toutes les collections de peinture d'Eliora Bousquet

TEMOIGNAGES
. .